Culture & Justice

ministère de la Culture - ministère de la Justice
Date limite de candidature le 15 novembre 2022

Depuis le premier protocole d'accord signé en 1986, la politique interministérielle Culture & Justice a pour objectif de mettre en œuvre, pour les personnes placées sous main de justice, une politique culturelle de qualité.

Dans cette optique, le ministère de la Culture favorise l’accès de tous et de chacun, et notamment des personnes les plus éloignées voire exclues, à l’art et à la culture. L'appel à projets "Culture et Justice" soutient, dans les établissements pénitentiaires et les services de la protection judiciaire, un programme d'actions culturelles en liaison avec les collectivités territoriales et les organismes qui souhaiteraient s'associer au projet.

Ces actions culturelles prennent en compte la diversité des secteurs d'expression et des modes d'interventions tels que : le livre et la lecture, le théâtre, les arts du cirque, la musique et la danse, les arts plastiques, le cinéma, l'audiovisuel, le multimédia et le patrimoine.

Un plan de développement des bibliothèques et de la lecture est mis en œuvre ainsi que des actions culturelles et artistiques en direction des publics relevant du ministère de la Justice dans le cadre des politiques d'insertion et d'éducation. Ce plan favorise l'accès aux pratiques culturelles et artistiques et doit contribuer à la lutte contre l'illettrisme par l'appropriation et la réappropriation de la culture. L'évaluation des actions culturelles et des pratiques artistiques réalisées ces dernières années confirme leur capacité à susciter l'expression des personnes.


Qui peut déposer un dossier ?

  • Associations

Cette démarche concerne notamment les lieux labellisés par le ministère de la Culture.

 

Critères d'éligibilité du demandeur :

Les structures ayant, dans leurs statuts, comme principaux objectifs la création et la diffusion d’œuvres artistiques, culturelles et patrimoniales sont éligibles (associations culturelles, compagnies, établissements publics dont les bibliothèques, structures labellisées, réseaux et appellations du ministère de la Culture).

Pour les institutions culturelles relevant du ministère de la Culture (structures labellisées aidées au fonctionnement : centres dramatiques nationaux, scènes nationales, scènes de musiques actuelles, centres d’art, …), un bilan préalable sera demandé dans le cadre de leur CPO (Convention Pluriannuelle d’Objectifs).

Compte-tenu de la particularité des publics visés, aucun dossier de candidature ne peut être déposé directement par les acteurs culturels sans avoir fait l'objet d'un travail préalable avec l'établissement ou le service pénitentiaire pour aboutir à une construction de projet conjointe.


Critères d'éligibilité du projet :

Le projet doit avoir pour publics bénéficiaires des personnes majeures ou mineures placées dans les structures relevant de la PJJ (secteur public et secteur associatif habilité) ou de la DISP (milieu ouvert ou fermé).

La démarche artistique prendra la forme de résidences, d’ateliers, de lectures, de création, de tournages (liste non exhaustive) impliquant systématiquement la participation du public et donnant lieu, autant que faire se peut, à des temps de restitution qui valorisent le travail artistique réalisé.


Montant de la subvention :

La priorité est donnée aux projets structurants, représentant un minimum de 3 000€ répartis entre les co-financeurs.

 

Pour toute question sur l'opération Culture et Justice en Provence-Alpes-Côte d'Azur, vous êtes invités à vous adresser à :


Pour plus d'informations